Coups de coeur Musique


Voici quelques titres que les bibliothécaires ont aimés et souhaitent vous faire partager. Vous pouvez emprunter ces CD en espace musique. Bonne écoute !


Oh My Girl

Pochette CD

Oh My Girl
de Jesse Sykes and the Sweet Hereafter

Fargo, 2004
gc

Pop - Rock (Country rock, Americana)

2.SYK 60



La country indépendante (« alt country » aux USA) recèle bien des secrets. Chaînon manquant entre Emmylou Harris et Cat Power, Jesse Sykes , certainement la plus nocturne des chanteuses dans ce style, nous emmène dans ses ballades poignantes aux confins du «sadcore». Sorte de Bill Callahan au féminin, elle se distingue, comme son alter ego, par une voix exceptionnelle. Fissurée, narcotique et sensuelle, souvent au bord de la rupture, cette voix vous «hantera» longtemps, ce qui n’est pas un paradoxe quand on sait que le nom de son groupe signifie «Le doux au-delà».


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Solidarity breaks

Pochette CD

Solidarity breaks
de Bernhoft

Universal Music France, 2012
el

Soul music

2.BER 70



Adepte de la "pédale loop", ce multi-instrumentiste norvégien superpose des couches musicales de voix, de guitare et d'applaudissements pour un résultat spectaculaire. Assistez à un de ses concerts ou à défaut visionnez ses vidéos, c'est une attraction à lui tout seul! Ici, il se réapproprie "Shout" de Tears for Fears mais c'est avec "C'mon Talk" qu'il nous livre une véritable performance.


Où trouver ce CD ?


Turntable soul music

Pochette CD

Turntable soul music
de Belleruche

Tru thoughts, 2007
el

Soul music (Soul electro)

2.BEL 70



Ce trio britannique, créé en 2005, se compose d'un DJ, d'un guitariste et d'une chanteuse à la voix sublime. Il nous embarque dans un univers entre soul et electro, mais bien plus encore. "Turntable soul music" est leur premier album. Il est surprenant et envoutant et va, je l'espère, vous donner l'envie d'écouter les deux suivants: "270 stories" et "Rollerchain". Ruez-vous sur le titre "Minor swing"... énergisant...


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Llyria

Pochette CD

Llyria
de Nik Bärtsch's Ronin

ECM, 2010
gc

Jazz (Jazz contemporain)

1.BAR 90



Dans le documentaire «Sounds & silence» sur le travail du producteur Manfred Eicher (N.B. patron du label ECM : Jan Garbarek, Keith Jarrett…), on peut voir le pianiste suisse Nik Bärtsch en répétition. Révélation ! On tient le chaînon manquant entre le jazz européen et la musique minimaliste, ou répétitive, américaine (il utilise d’ailleurs un « piano préparé » à la John Cage) . Son quintet « Ronin » (un ronin est un samouraï sans maître !) brouille les pistes : entre composition, interprétation et improvisation, il nous entraîne dans un voyage à la fois lyrique et spirituel, pas très loin de la transe engendrée par certaines musiques traditionnelles. Une odyssée où magie et technique, romantisme et virtuosité, sensualité et rigueur, sont profondément entrelacés.


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Son of Chamber Symphony

Pochette CD

Son of Chamber Symphony
de John Adams

Nonesuch, 2010
gc

Musique classique (Musique contemporaine)

4.ADA 24



John Adams (né en 1947) fut longtemps assimilé à ses aînés du courant « minimaliste » américain (Steve Reich, Phil Glass) et s’il en reste des traces dans ses dernières compositions, on est ici loin des grandes arches orchestrales aux figures répétitives des « Harmonielehre » (1985). La «Son of Chamber Symphony» (2007), est jouée par un ensemble de 14 musiciens seulement, ce qui ne bride en rien la virtuosité du compositeur qui se révèle l’un des plus grands orchestrateurs du XXIe siècle. Par essence américaine, cette musique se nourrit de jazz et de Broadway (Gershwin et Bernstein sont par moment très proches) mais également de la richesse harmonique du post-romantisme européen. Moins connu que Philip Glass, les amateurs du créateur de «Einstein on the Beach» apprécieront certainement cet héritier indiscipliné.


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Ladies first

Pochette CD

Ladies first
de Jack the Ripper

Le Village Vert, 2005
cw

Pop - Rock

2.JAC



Ladies First est sans doute l’album le plus abouti du groupe de rock français « Jack the Ripper » dont l’existence a malheureusement été assez courte. Difficile pourtant de passer à côté de l’atmosphère si singulière de leurs créations. C’est un peu comme une promenade nocturne sur le pavé humide des rues de Londres à la fin du XIXe siècle, à la sortie d’un cabaret enfumé. Les nombreux musiciens du groupe donnent une grande profondeur aux morceaux, au travers de guitares électriques, acoustiques, d’un piano, de cordes et de cuivres. Surtout, la voix presque androgyne du chanteur Arnaud Mazurel, tantôt veloutée tantôt déchirée, restitue à merveille une ambiance romantique, mélancolique, voire étrange, aux nombreuses références littéraires et cinématographiques.


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Chamber Music

Pochette CD

Chamber Music
de Ballaké Sissoko et Vincent Ségal

No Format, 2011
cw

Musiques du monde

017.6 SIS



C’est tout d’abord une rencontre, celle de deux artistes aux univers diamétralement opposés. L’un joue de la kora, un instrument à cordes africain, et est plutôt issu de la musique de tradition griotique mandingue. L’autre joue du violoncelle et s’est notamment déjà fait connaître dans un registre très différent, dans le duo électro Bumcello. Un jour, pourtant, l’idée d’une collaboration fait son chemin. En quelques nuits, à Bamako, lors de séances d’enregistrement en prise directe, la magie opère. Naît alors un album, « Chamber Music », considéré par de nombreux critiques musicaux comme l’un des meilleurs albums de l’année 2011. Dans des atmosphères épurées, le son cristallin de la kora épouse le velouté du violoncelle pour un dialogue intime où le temps est suspendu. Au fil des mélodies, les deux instruments fusionnent, chacun laissant une juste place à l’autre. Faisant la part belle à l'improvisation et explorant toutes les possibilités de leur instrument, Ballaké Sissoko et Vincent Segal nous ravissent pour un voyage musical éblouissant.


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Miami

Pochette CD

Miami
de Brandt Brauer Frick

!K7, 2013
gc

Electro (Techno expérimentale)

2.BRA 53



Depuis les mythiques Kraftwerk, l’Allemagne a toujours été pionnière en matière de musiques électroniques. C’est de nouveau le cas avec ce trio d’illuminés qui s’acharnent à jouer de la «techno» avec des instruments traditionnels (percussions et claviers principalement). Grand écart entre dance music des clubs techno-house de Chicago et musique contemporaine (on pense au courant minimaliste américain), la musique de Brandt Brauer Frick prend une (toute) autre dimension jouée live : nous vous encourageons vivement à regarder leurs clips . Nos trois virtuoses nous donnent à entendre une musique « électronique » - étonnamment organique - jouée sans ordinateur ! Je vous le dis tout net : un jour l’humain remplacera la machine !


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


L’Heure bleue

Pochette CD

L’Heure bleue
de Franz Koglmann Monoblue Quartet

Hat Hut, 2003
gc

Jazz (Jazz cool contemporain)

1.KOG 90



Peu connu en France, le trompettiste et bugliste autrichien Franz Koglmann, a pourtant un parcours américano-européen impressionnant, ayant accompagné depuis son premier disque en 73 - avec Steve Lacy – nombre de musiciens qui comptent en matière d’avant-garde. Préférant au blues afro-américain un bleu mélancolique ancré dans une tradition plutôt européenne, le «Monoblue Quartet» distille ici des ambiances feutrées (notamment les entrelacs du bugle du leader et le ténor du britannique Tony Coe), lacérées par les éclats de guitare de Burckhard Stangl. Une sorte de cool contemporain ayant assimilé le style de son aîné Lee Konitz, mais également l’élégance des grands anciens Bix Beiderbecke («For Bix») ou Duke Ellington («Black Beauty»).


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


3 at last

Pochette CD

3 at last
de Sporto Kantes

Le village vert, 2008
fr

Electro

2. SPO 53



Le 3ème album du duo déjanté Sporto Kantes confirme leur talent. De la musique électro couplée à des influences dub, soul, rock et jazz et voilà un savoureux mélange que l'on écoute en boucle. Un pur régal !


Où trouver ce CD ?