Coups de coeur Musique


Voici quelques titres que les bibliothécaires ont aimés et souhaitent vous faire partager. Vous pouvez emprunter ces CD en espace musique. Bonne écoute !


L’Heure bleue

Pochette CD

L’Heure bleue
de Franz Koglmann Monoblue Quartet

Hat Hut, 2003
gc

Jazz (Jazz cool contemporain)

1.KOG 90



Peu connu en France, le trompettiste et bugliste autrichien Franz Koglmann, a pourtant un parcours américano-européen impressionnant, ayant accompagné depuis son premier disque en 73 - avec Steve Lacy – nombre de musiciens qui comptent en matière d’avant-garde. Préférant au blues afro-américain un bleu mélancolique ancré dans une tradition plutôt européenne, le «Monoblue Quartet» distille ici des ambiances feutrées (notamment les entrelacs du bugle du leader et le ténor du britannique Tony Coe), lacérées par les éclats de guitare de Burckhard Stangl. Une sorte de cool contemporain ayant assimilé le style de son aîné Lee Konitz, mais également l’élégance des grands anciens Bix Beiderbecke («For Bix») ou Duke Ellington («Black Beauty»).


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


3 at last

Pochette CD

3 at last
de Sporto Kantes

Le village vert, 2008
fr

Electro

2. SPO 53



Le 3ème album du duo déjanté Sporto Kantes confirme leur talent. De la musique électro couplée à des influences dub, soul, rock et jazz et voilà un savoureux mélange que l'on écoute en boucle. Un pur régal !


Où trouver ce CD ?


Distant relatives

Pochette CD

Distant relatives
de Nas et Damian Marley

Universal, 2010
fr

Rap - R'n'b - Ragga (Reggae, hip hop)

2. NAS 71



A l'heure des gros tubes rap & r'n'b en mode "grosses chaînes en or et filles dénudées", voici deux artistes qui nous proposent une immersion à la croisée du rap et du reggae. Un retour aux sources africaines, un mélange de styles et de textes forts et intelligents assumé et assuré par des artistes talentueux. A savourer encore et encore !


Où trouver ce CD ?


Angel Song

Pochette CD

Angel Song
de Kenny Wheeler, Lee Konitz, Dave Holland, Bill Frisell

ECM, 1997
gc

Jazz (Jazz cool)

1.WHE



2 américains, 2 anglais, 4 monstres du jazz : Lee Konitz (né en 1927, dernier empereur du saxophone, a joué avec Miles Davis pour les séances « Birth of the Cool » de 49-50), Kenny Wheeler (1930), Dave Holland (1946) et Bill Frisell (1951). Quatre décennies du jazz sont ici représentées, des écoles et des styles différents donc… Mais ce qui les rapproche, c’est un sens mélodique feutré et introverti, dont le résultat est le résumé (ou mieux l’aboutissement !) de 60 ans de jazz cool : la trompette aquatique de Wheeler + l’alto bluesy de Konitz + la basse languide de Holland + la guitare versatile de Frisell = un tout supérieur à la somme de ses parties.


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Slush

Pochette CD

Slush
de OP8

Thirsty Ear, 1997
gc

Pop - Rock (Néo folk, Americana)

2.OPE 60



Attention chef-d’œuvre unique ! Unique dans le sens où cette formation n’enregistra malheureusement qu’un seul disque. Mais aussi parce que cette réunion à Tucson, Arizona, de la chanteuse Lisa Germano et de Giant Sand est un sommet de l’ « americana ». Giant Sand, c’est Howe Gelb, fils spirituel de Neil Young (reprise de "Round and Round"), John Convertino et Joey Burns (Calexico). Mélancolique dans l’ensemble, l’album débute par "Sand" une reprise enjouée de Lee Hazlewood, autre grande figure country et pop, qui nous rappelle le meilleur de… Calexico. Suivent huit compositions originales magistrales entre pop baroque, country et sadcore (la voix et les thèmes graves de Lisa). Nostalgique, le duo de chanteurs que forme Howe & Lisa nous rappelle le duo mythique des années 60, Nancy (Sinatra) & Lee (Hazlewood). Un must !


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Rome

Pochette CD

Rome
de Danger Mouse & Daniele Luppi

Parlophone, 2011
gc

Pop - Rock (BO imaginaire, pop symphonique)

2.DAN



Cet hommage à Ennio Morricone est un projet du producteur Brian Burton (connu sous le nom de Danger Mouse, moitié des Gnarls Barkley et de Broken Bells) et du chef d’orchestre italien Daniele Luppi. Enregistré dans les studios du maître à Rome, en utilisant des techniques d’enregistrement vintage, Burton et Luppi ont mis 5 ans pour réaliser ces 35 minutes de pur bonheur auditif. Avec l’aide des chanteurs Norah Jones et Jack White, très à l’aise dans cet exercice de haute voltige, ce disque restera sans doute culte pendant longtemps. Ecoutez bien le grain de la pâte sonore, c’est la signature immédiatement reconnaissable de Danger Mouse. Producteur de Beck, Black Keys ou Gorillaz, pop, hip hop, electro, le style de musique importe peu, c’est du Danger Mouse (qui a obtenu, en passant, 5 Grammy Awards !).


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Piano Concerto

Pochette CD

Piano Concerto
de Sir Michael Tippett (Steven Osborne, piano)

Hyperion, 2007
gc

Musique classique (Musique du XXe siècle)

3.TIP 19.11



Composé entre 1953 et 1995, ce concerto pour piano est une excellente introduction à l’œuvre du trop méconnu Michael Tippett (1905-1998) qui fut longtemps éclipsé par son compatriote Benjamin Britten. Son style souvent qualifié de « linéaire et lyrique » est tout-à-fait accessible pour une oreille réticente à la musique classique contemporaine. Faisant montre d’une grande indépendance vis-à-vis des écoles musicales du XXème siècle, Tippett utilise dans cette pièce toutes les ressources chantantes du piano (servi ici par un pianiste brillant dont c’est l’un des meilleurs disques) dans un dialogue inventif avec l’orchestre. Sa référence étant le concerto n°4 de Beethoven, nous avons la preuve que l’on peut être à la fois romantique ET moderne. Ce programme comprend également quatre magnifiques sonates pour piano.


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Kel Tamasheq

Pochette CD

Kel Tamasheq
de Terakaft

World Village, 2012
dr

Musiques du monde (Mali)

018.6 TER



"kel Tamasheq", qui signifie "ceux qui parlent le tamasheq", fait référence à l'identité des Touaregs et les appelle à l'unité plutôt qu'à la désunion. Les guitares alliées aux rythmes d'une calebasse ou d'un djembé donnent ses lettres de noblesse à cette musique qui parle d'un peuple nomade, avec ses rires et ses pleurs, un peuple vrai et vivant. Produit par le guitariste anglais Justin Adams qui a travaillé avec Lo'Jo et le groupe Tinariwen, ce CD à mi-chemin entre rock et blues sent bon le sable chaud du désert. La caravane (traduction de "Terakaft") est loin de ne faire que passer : elle avance, bien au contraire, avec une forte et belle énergie! Fermez juste les yeux et laissez-vous porter...


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Overgrown

Pochette CD

Overgrown
de James Blake

Polydor, 2013
gc

Electro (Dubstep)

2.BLA 53



Ce second opus nous entraîne encore davantage dans l’univers hivernal du londonien James Blake. Du dubstep d’origine - James Blake a collaboré avec le groupe Mount Kimbie, un must dans le genre - le chanteur n’a gardé que la trame la plus langoureuse (ou la plus mélancolique selon votre humeur) de cet étonnant mélange de hip-hop, dub et techno. Mais c’est surtout sa voix qui nous transporte. Les anciens fans de Jay Jay Johanson et Perry Blake peuvent prendre le deuil : notre crooner nu-soul les bat à plate couture. Le grand frisson tout simplement. A tout cela il faut encore ajouter le duo/grand écart avec le rapper RZA qui vient poser son flow sublime au millieu des vocalises éthérées de James sur "Take a fall for me".


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :


Little Dragon

Pochette CD

Little Dragon
de Little Dragon

Peacefrog, 2007
gc

Electro (Electro pop)

2.LIT 53



Emmené par la chanteuse Yukimi Nagano, la formation suédoise "Little Dragon" nous offrit, en 2007, un 1er album qui tranchait avec la production « électronique » de l’époque par son minimalisme et ses influences nu-jazz typiques de l’univers musical sandinave des années 1990-2000. Comment faire passer autant d’émotions avec aussi peu de moyens ? On se pose moins la question après des écoutes répétées de ce petit chef-d’œuvre car la complexité de cette musique apparaît peu à peu au détour d’une boucle de basse ou un gimmick de claviers. L’utilisation de « vrais » instruments n’est, bien sûr, pas étrangère à la nature organique du son. A classer auprès des faux-vrais groupes électro que sont Psapp, Santogold, le Moritz von Oswald Trio ou bien les nouveaux venus Brandt Brauer Frick.


Où trouver ce CD ?

Vous aimerez peut-être aussi :