Historique de la Médiathèque



Les origines de la bibliothèque de Saint-Nazaire

1889
Une commission spéciale réunie en Mairie jette les bases d'une bibliothèque municipale.

1901
Ouverture de la bibliothèque au public dans un bâtiment partagé avec la chambre de Commerce.

1937
Ouverture d'une section enfantine.

28 février 1943
Destruction de la bibliothèque au cours d'un bombardement allié.
Sur les 22 000 volumes détenus par la bibliothèque, seuls 66 seront sauvés. 300 livres de la section enfantine prêtés aux enfants des colonies de vacances évacuées au Cellier en 1942 seront également récupérés.

1945
Réouverture de la bibliothèque dans la villa Belle Odette à Pornichet (bd des Océanides, près du Family Hotel) et reconstitution progressive des collections.

1949
Retour à Saint-Nazaire au Jardin des Plantes avec une collection de 12 000 volumes.
Le prix de l'abonnement est alors de 100 F, la durée de prêt de 15 jours maximum pour 2 livres et les usagers sont priés d'apporter du papier pour emballer soigneusement chaque livre emprunté (Le Populaire, 16 janvier 1950).

Structuration du réseau

1971
Installation de la bibliothèque dans le bâtiment actuel situé 6 rue Lechat.
Ce bâtiment de 3 880 m2 est l'œuvre des architectes Baizeau, Joly et Rauby.
52 000 volumes sont proposés au public.

1974
Ouverture d'une bibliothèque annexe de 100 m2 abritée dans les locaux du centre commercial « Rond Point » (zone commerciale d'Océanis).

Décembre 1975
Ouverture d'une discothèque de 2 000 disques vinyles.

1984
Ouverture du prêt aux collectivités Jeunesse.

1988-1989
Construction d’une bibliothèque annexe de 220 m2 dans le quartier de la Bouletterie (architecte Christian Cochy). Informatisation de ses collections. L'annexe prend le nom de Bibliothèque Anne Frank.

1989-1990
Informatisation et restructuration de l'équipement central par l'architecte d'intérieur Olivier Flahault. Le hall d'entrée est remodelé, une mezzanine est aménagée au dessus de l'espace Jeunesse et un ascenseur public installé.
Le bâtiment prend le nom de Médiathèque Etienne Caux.

Octobre 1996
Mise en service du bibliobus. Desserte de 8 quartiers prioritaires dans le cadre du Contrat de Ville de l'Agglomération nazairienne.

Nouveaux usages, nouveaux services

Juin 2002
Lancement du site Internet et du catalogue en ligne de la Médiathèque.

2003
Mise en place de postes internet publics à la Médiathèque.

2004
Installation d'un automate de prêt à la Médiathèque de centre ville.

2005
Les DVD intègrent les collections de la Médiathèque.

2007-2008
Lancement de 4 nouvelles dessertes du bibliobus (Chesnaie, Robespierre, Immaculée, Galicheraie).

Avril à  novembre 2011
Fermeture pour travaux de la Médiathèque Etienne Caux (budget : 2 millions d’euros).
- mise aux normes du bâtiment en matière de sécurité incendie, d’accessibilité.
- amélioration des performances thermiques du bâtiment (étanchéité des toîts-terrasse et menuiseries extérieurs – isolation thermique des parois maçonnées des façades).
- mise en place d’un nouveau système d’identification des documents (puces RFID).
- nouveaux services et nouveaux espaces (prêt-retour centralisé, salle multimédia, zone WIFI).

Mars 2012   
Installation d’une statue de l’artiste nazairien Christian Jossin à côté de la bibliothèque Anne Frank

Octobre 2013  
Lancement de la lettre d’information mensuelle de la Médiathèque

Mars 2017
Extension du Wifi à la Médiathèque Etienne Caux
Création de 3 salons numériques à la Médiathèque
Lancement de nouveaux contenus numériques pour les abonnés
(LeKiosk, tout apprendre, médiathèque numérique, 1Dtouch, Story play’r…)

Septembre 2017
Ouverture de la salle des Clics à la Bibliothèque Anne Frank, salle dédiée au numérique et au jeu vidéo après des travaux de rénovation et modernisation (installation de la fibre optique, du Wifi...)