Le travail m'a tué

couverture

Le travail m'a tué
de Grégory Mardon

Futuropolis, 2019
Marjolaine

La fin est au début, pas de surprise... Et pourtant, cette descente aux enfers est éclairante. Le trait de Grégory Mardon, toujours juste, montre qu'aucune échappatoire n'est visible et envisageable pour Carlos, emprisonné dans cet engrenage. Des mutations profondes dans le monde du travail l'ont souvent rendu impitoyable et cette grande entreprise automobile ne fait malheureusement pas figure d'exception...


Où trouver ce livre ?