Vous y étiez ?



Interview de Jean-Denis Pendanx

21 décembre 2016 - à la médiathèque Etienne Caux

La médiathèque Etienne Caux expose des planches de dessins de Jean-Denis Pendanx, illustrateur et auteur de bande-dessinée.

© Ville de Saint-Nazaire

Jean-Denis Pendanx vit à Bordeaux où il se consacre à la bande dessinée, à l'illustration de livres pour la jeunesse, de magazines, ainsi qu'à des expositions et animations.

En 1991, il publie avec Doug Headline  son premier album : "Diavolo le solennel", aux éditions Glénat. En 1993, paraît le premier volume de "Labyrinthes", avec Dieter et Serge Letendre ; et il travaille en parallèle sur le dessin animé "Corto Maltese". En 2002, il adapte "Les Corruptibles" avec son auteur, Alain Brezault. En 2006, il signe avec Christophe Dabitch "Abdallahi", chez Futuropolis puis "Jeronimus".

L'oeuvre graphique de cet auteur invite au voyage. L'Afrique, qu'il affectionne tout particulièrement, est la toile de fond de de la bande-dessinée "Au bout du fleuve" (Futuropolis, 2017) dont il est l'auteur et l'illustrateur.


Conférence de Brigitte Munier

26 mars 2016 - à la médiathèque Etienne Caux

"Faut-il avoir peur des robots ?" : conférence de Brigitte Munier, enseignante-chercheuse à Télécom ParisTech et membre de la rédaction de la revue Hermès/CNRS.

© Ville de Saint-Nazaire

Pour les médias, l’homme sera à l’avenir "réparé" voire "augmenté" par des dispositifs technologiques. Les romans et les films de science-fiction imaginent un monde dans lequel les robots seront omniprésents dans les sphères professionnelle, sociale et personnelle. Fantasmes et utopies se mêlent étroitement aux questions philosophiques et scientifiques.

Brigitte Munier analyse l’imaginaire qui gouverne les rêves et les conceptions de l’homme-machine : de Frankenstein au Golem cybernétique, des robots des livres d’Asimov aux films d’Hollywood. Elle dresse ainsi une cartographie des représentations de l’homme fabriqué ou transformé.

Brigitte Munier est l’auteur de "Robots : le mythe du Golem et la peur des machines" (2011) et "La sociologie du corps à l’épreuve des nouvelles technologies" (2014).


La BD et l'édition à l'heure du numérique

3 octobre 2015 - à la médiathèque Etienne Caux

Table ronde avec les interventions de Marc-Antoine Mathieu (auteur de bande dessinée), Rémy Ehlinger (directeur de la librairie Coiffard à Nantes), et Sullivan Rouaud (rédacteur en chef des sites 9emeart.fr et comicsblog.fr).

© Ville de Saint-Nazaire

Du smartphone à la tablette, de la tablette à la liseuse, les nouveaux usages de lecture sur écran bouleversent aujourd’hui le paysage éditorial mondial.

Chaque professionnel, qu’il soit auteur, éditeur, libraire, cherche à s’adapter, tout autant aux nouvelles possibilités de création et de diffusion offertes par ces nouveaux outils, qu’à un modèle économique qui, dans la chaîne du livre, se cherche encore.

En écho à ces interrogations, la Médiathèque propose une mise en perspective des pistes se profilant pour l’avenir, notamment dans le domaine de la bande dessinée.


Quand la science s’invite dans la BD

3 octobre 2015 - à la médiathèque Etienne Caux

Rencontre entre Marc-Antoine Mathieu, auteur de BD et scénographe et Roland Lehoucq, astrophysicien.

© Ville de Saint-Nazaire

Avec son album " 3 secondes" (Delcourt, 2011), Marc-Antoine Mathieu nous fait suivre le cheminement d’un photon durant trois secondes, parcourant avec lui des milliers de kilomètres.

Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA de Saclay, président des Utopiales de Nantes (Festival international de Science-Fiction) et grand vulgarisateur scientifique, s’intéresse de près au 9e art. Il nous montre, aux côtés de Marc-Antoine Mathieu, que la bande dessinée peut être un formidable vecteur de concepts scientifiques.


Intervention de Babozor

29 mars 2014 - à la médiathèque Etienne Caux

Intervention d'Olivier Cambon, alias Babozor, youtubeur (La Grotte Du Barbu).

© Olivier Chambon

A l'occasion de Croisements numériques 2014, Babozor explique comment créer sa propre police de caractère avec Photoshop et Fontographer.